Campagne des pièges à jeunes reines, compte rendu de la visite des territoires piégés du vendredi 4 avril en Périgord Noir.

Si vous ne visualisez pas bien cette page, cliquez ci-dessous
http://www.frelon-asiatique.com/asie/08/news/08-04_02.html

Version imprimable .pdf cliquez ici (PDF) 

 

Vendredi 4 avril à Sergeac et en Périgord un belle journée se prépare pour capturer des jeunes reines de Vespa Vélutina. A 14 heures nous sommes accueilli par Mr Lagarde Maire de Sergeac à la salle des fêtes. Une trentaine de personnes sont présentent pour visiter le protocole de piégeage mis en place expérimentalement sur la CC du Sarladais ainsi que sur les territoires des communes de Cénac et Sergeac. La visite va se poursuivre vers la CC du Périgord Noir, qui elle à mis en place le protocole départemental. L'après midi commence à la salle des fêtes par une présentation du programme des visites prévues. Une présentation des modèles de pièges mis en place permet de cibler immédiatement le sujet : ne pas faire plus de dégâts à nos insectes que n'en fait lui même Vespa velutina. Son également présents le journal Sud Ouest et Radio France Bleu (France3 Aquitaine est venu à 11 heures faire un reportage). 

En attendant l'arrivée des scientifiques, la visite commence sur un point de Sergeac qui permet de voir l'emplacement des nids de 2007 et de la plus part des maisons de cette commune. Là un exposé sur site nous permet de se situer l'espace et de comprendre le pourquoi de ce protocole. Il est évoqué le peu de sélectivité du piège départemental, et par conséquence le début de cette expérimentation. L'idée est que les maisons sont réparties de telle façon sur la commune de Sergeac que tout nid de frelon ne sera jamais très loin d'une habitation. Donc si nous posons un piège par maison, tout ou tard la jeune reine passera au dessus de nos pièges. Pas de dégâts sur nos insectes, les pièges sont sous surveillance quotidienne et même certain sont visité plusieurs fois par jour.

Démonstration chez Lucien Labattut une ferme sur le parcours. Deux pièges GC.vr (Galon-Ceyral version résidentielle) coté sud pendu au mur, un bière et l'autre bière et sucre. 

Les scientifiques Claire Villemant et Éric Darouzet avec Quentin Rome nous ont rejoint. La visite se poursuit au près d'un nid 2007 ou là nous avons 4 pièges avec 4 appâts différents et des pièges de modèle différents. Ils sont différents dans la méthode de faire sortir les insectes indésirables, mais ce sont toujours des pièges résidentiels avec libération manuelle des insectes chaque jours. Après un demi tour pas facile le groupe se dirige vers Galinat ou a été capturé la première jeune reine en Sarladais le 14 mars. Là une première surprise attend les visiteurs : un nid de 2007 au milieu des branches fleuries de mirabelliers sauvages. Un immense nid avec sa branche dans un sceau d'eau fleuri et qui va peut être bouturer sous la serre. 

Le secret à bien été gardé, il y a une grosse surprise à Sarlat, personne ne sait. Nous pensions à une jeune reine dans un piège, mais non bien mieux que cela. Arrivé sur place dans un rucher ou presque toutes les colonies d'abeilles sont mortes cet hiver, dans une ruchette se trouve "la surprise". Une jeune reine à débuté son nid, et elle tourne autour de nous. Tout le monde a pu voir le nid en construction, et la jeune reine qui semblai dérangée par tout ce monde. Finalement, elle s'en accommodais et continuait ses allées et venues. Les appareils photographiques ont numérisé ce temps fort de la journée

Nous étions attendu au siège de la communauté des communes du Périgord Noir à Vitrac. Nous avons été accueilli par Ms Castagnau Jean Claude vice Président de la CCPN, M. Boucher Jean adjoint au Maire de Vitrac, Philippe David agent territorial à la CCPN et Thierry Gallon. Après un exposé sur les emplacements de nids 2007, M Philippe David , nous a indiqué les pièges mis en place sur la commune de Vitrac. Ensuite Mr David nous a montrer les pièges modèles départemental qui sont en place à Vitrac.

Cénac était le dernier rendez vous de l'après midi, nous sommes accueilli  Mr Jales Maire de Cénac, et Mr Bouyssou Claude chargé de coordonner l'action de piégeage. Les territoires de cette commune seront couverts de 60 pièges GC.vr construit par Mr et Mme Bouyssou aidé de trois bénévoles.  Très chaleureusement accueilli par Mr Jales Maire, c'est ensuite Mr Bouyssou qui nous présente les nids 2007, et les emplacements des pièges 2008 (restent 20 pièges à poser). Mme La Présidente D'APIDOR et du GDSA de Dordogne nous a rejoint. Les débats vont rapidement s'engager sur les sujets des pièges, des captures, et sur le coté scientifique. Il y sera question des évolutions incertaines des jeunes reines dans l'espace. Celles qui seront prisent : sont elles fécondées ?. La ruchette de Sarlat a vu pas moins de 3 débuts de construction de nid depuis le début mars. Le dernier départ de nid date d'un jour ou deux. Les anciennes ébauches de petits nids ont été détruite : s'agit il de la même reine?, ou de la loi de la nature : les plus faibles sont éliminées par les fortes. Qu'elles en sont les raisons ?. Les scientifiques sont ébahis devant les observations in situ qu'ils ont fait cette après midi en Périgord.

Sarlat à 21 heures avec un peu de retard commence la conférence. Mr Jean Jacques de Peretti Président de la CdC du Sarladais, Maire de Sarlat s'était excusé. Mme Claire Villemant présente les frelons Vespa velutina. Ensuite est présentée la campagne des pièges à mettre en place. Comment les construire soit même ?, où les installer ?. Sarlat fait partie des communes qui piègent expérimentalement avec les pièges résidentiels sous surveillance quotidienne. Avec les premières questions s'ouvre le débat sur la lutte contre cet insecte envahisseur. Les scientifiques ont notamment fait part de leurs réticences à laisser développer des campagnes de pièges en très grosse quantité sans un contrôle rigoureux avant. Cette journée studieuse pour les scientifiques se termine, samedi d'autres visites les attendent.

 

Christian Ceyral
Animateur frelons CdC du Sarladais

la Farouchie
24290 Sergeac
05 53 51 62 62 / 06 19 55 41 06
ceyral@aol.com
 

 

  Inscrivez vos amis à la liste de diffusion